On The Road Again !
C'est parti...Avril 2007: cela fait déjà une année que je réfléchi à notre prochain voyage, mais il est temps de le mettre en oeuvre. Pour le futur circuit, j'ai envie de changer de région et depuis que je lis que la côte ouest et le nord des Etats-Unis sont superbes, j'ai très envie d'aller me rendre compte par moi-même. Je commence à ébaucher un circuit partant de Salt Lake City passant par Yellowstone, pour compléter notre expérience qui nous avait laissé sur notre faim en 2006, en direction de Glacier NP puis descente sur Coeur d'Alene, Walla Walla, Boise et retour à Salt Lake City. Puis en discutant sur VoyageForum avec Philippe (fphilippe du lot) qui va partir prochainement faire San Francisco - Seattle - Glacier NP - Salt Lake City, je commence à envisager le même genre de circuit. Après le retour de Philippe nous nous rencontrons à Collonges la Rouge, nous faisons connaissance et passons l'après-midi à regarder les photos et à parler du voyage. Je reprends toute ma préparation à zéro et décide de partir de Billings, Yellowstone, Great Falls, Glacier NP, Coeur D'Alene, la route 20 et la 2 jusqu'a Burlington puis Seattle, Portland, Newport, San Francisco par la côte. Après quelques échanges de mails avec Philippe, je décide de le faire dans le même sens que lui. Il me conseille de partir du sud et me diriger vers le nord afin de profiter de la montée de la température au long du mois de juin pour atteindre les portions de montagne quand les jours seront plus chauds. Je me range à sa logique. Donc se sera un départ de San Francisco et une arrivée à Billings. En janvier 2008, j'ai déjà les billets d'avion, je fais la réservation d'une Electra-Glide la seule moto capable de transporter les bagages de deux personnes et d'assurer un très bon confort, je réserve aussi les hôtels pour les deux premières nuit à San Francisco et les deux dernières nuits à Billings. Je prépare mon roadbook, en incluant chaques étapes bien détaillées, ce qu'il y a à voir, l'adresse de quatre ou cinq hôtels par ordre de préférence à chaque étape. Sur une ou deux pages je note les adresses et numéros qui peuvent être utiles. Je commande le livre sur l'Ouest de Lonely Planet, un des rares à parler des états de l'Oregon et de Washington, et les cartes routières des états traversés sur Amazon.fr. En prévision j'avais acheté un GPS Garmin (la marque la plus connue des USA) et je commande donc la carte des US chez Garmin. Elle n'est pas donnée (150 €), je le regretterai plus tard car en face de notre hôtel de San Francisco, le même GPS équipé de la carte des US est à 90 dollars. Les mois passent rapidement pour la préparation et lentement car j’attends le départ avec impatiente. Nous sommes fin prêt lorsque arrive le 11 juin. 11 juin 04:00 : le réveille nous tire de notre sommeil qui a été court. Nous nous préparons rapidement car nous avons commandé le taxi pour 5:15. A l'heure dite nous sommes devant la porte avec armes et bagages et attendons le taxi. 5:30 rien ! Pas de taxi ! Ca commence bien ! 5:40 : toujours rien ! Je prends le téléphone et je l'appel. Je le réveille ! Il s'est loupé ! Comme il n'est pas loin il est chez nous 5 minutes plus tard. Nous partons en trombe pour l'aéroport. Suivant l'expression, les chiens ne risquent pas de pisser après les roues ! A 06:10 nous sommes enfin à l'enregistrement, un peu en retard mais c'est mercredi et il y a peu de voyageurs. En 10 minutes tout est enregistré et nous pouvons souffler. A 07:40 nous sommes à Roissy et devons patienter jusqu'à 11:00 pour le vol de San Francisco. 11:00 ! Nous embarquons et attendons. Au bout de quelques minutes une hôtesse nous avertit qu'une passagère a perdu son passeport, de bien vouloir regarder s'il n’est pas tombé sous un siège. Un moment plus tard, nouveau message, comme le passeport n'a pas été retrouvé, la passagère va être débarquée puisqu'elle ne pourra pas entrer au USA. Le problème est que toute la famille va descendre de l'avion mais il faut aussi ressortir leurs bagages à trier parmi ceux des 300 autres passagers. Il est 12h30 quand un troisième message nous prévient que le passeport est retrouvé et que toute la famille va embarquer à nouveau. Malgré l'impatience des passagers, on applaudit tous car nous sommes content pour eux. L'avion quitte le tarmac à 13:05 avec 2 heures de retard. La journée est vraiment mal partie. Mais comme c'est un vol direct, sauf accident majeur, rien ne peut plus nous empêcher d'arriver à San Francisco. L'avion amorce sa descente, nous survolons la baie de San Francisco. Il n'y a pas de brouillard, il fait même très beau. Je regarde la ville défiler au dessous de nous, je suis enfin de retour : Good afternoon America how are you ? I am back !