Etape suivanteNous retournons à Cortez pour déjeuner chez Denny’s. L’après-midi, nous faisons un petit détour pour voir Four Corner’s. C’est, paraît-il, le seul endroit des USA où 4 états se rejoignent. : Arizona, Utah, Colorado et New Mexico. Nous faisons quelques photos comme tout le monde. Nous sommes en Arizona.
Puis soudain le ciel s’assombrit, on voit quelque chose dévaler de la colline. Nous sommes pris dans un genre de tempête de sable. Je ne vois rien ! Le sable se faufile sous la visière. Ma femme protège les bords de la visière avec ses mains, cela empêche le sable de m’aveugler. Heureusement cela ne dure pas et quelques minutes plus tard tout est revenu normal. A part que l’on a du sable rouge partout !
18 mai : Cortez (CO) – Chinle (AZ)
Au loin les nuages menacent. Nous voyons venir de l’horizon deux rideaux de pluie. Entre les deux 2 ou 300 mètres où l’on arrivera à se faufiler sans trop s’être mouillé. Ce sera la seule fois où nous aurons eu de la pluie. Nous traversons des paysages désertiques de terre et de roches rouges. Des clôtures bordent la route et les fossés sont jonchés de bouteilles vides. De l’autre côté de la clôture, de temps en temps, des mobiles-homes, des baraques en tôle ou rarement des maisons sont posés au milieu de nulle part.
Nous arrivons à Chinle , nous sommes logés au Thunderbird Lodge où nous nous empressons de prendre une bonne douche pour enlever tout ce sable. Une dame nous prend en photos, elle me demande d’où on vient et où allons nous. Je lui explique tant bien que mal que nous sommes français, que nous venons de New Orleans et que nous allons à Los Angeles. Elle est toute étonnée que nous venions de si loin pour visiter son pays. Elle trouve magnifique le voyage que nous faisons. Elle est contente quand je lui dis que je trouve son pays vraiment très beau. Nous dinons à la cafétéria attenante, ce n’est vraiment pas terrible. Nous nous installons avec un couple du groupe, ils ont pris du vin mais comme nous sommes en réserve indienne, c’est du vin sans alcool. Ca a le goût du jus de raisin, mais en vraiment moins bon. C’est dégueulasse ! Beurkkk !!!
Début Etape précédenteDépart de bonne heure pour Mesa Verde. Le temps est froid. Nous nous équipons bien en prévision car Mesa Verde est encore plus en altitude que Cortez (1890m). La montée vers Mesa Verde est longue, nous traversons une forêt qui a été complètement ravagée par un incendie.Nous faisons les différents points de vue et visitons un ensemble d’habitation sous l’œil vigilant d’un ranger. Dans un bâtiment se trouve une exposition très intéressante sur le mode de vie des anciens habitants. Nous nous arrêtons en route pour faire des photos. La moto d’un collègue qu’il a garé sans mettre de vitesse, glisse dans la pente et renverse la mienne. En chutant la poignée de frein avant se casse, mais juste l'embout. Ce n’est pas trop gênant pour conduire. Le chrome de la fermeture de la sacoche est aussi rayé. Mon collègue se propose de payer les dégâts.